Mareva Sabatier, professeur des Universités en sciences économiques, a été nommée directrice de l’Institut de Recherche en Gestion et en Economie (IREGE) lors de l’Assemblée Générale du laboratoire le 1er avril 2016. Elle succède à Caroline Mothe qui achevait cette année son mandat de 4 ans.
Recherche
Mareva Sabatier

Composée de tous les membres de l'IREGE, parmi lesquels Claire Salmon, directrice de l’IAE Savoie Mont Blanc, l’AG a élu Mareva Sabatier à la majorité absolue (45 sur 50 votes). Désormais représentante officielle de l’IREGE, Mareva a pour rôle d’animer, de diriger la politique de recherche du laboratoire et de piloter sa gestion administrative et budgétaire, en lien avec le Conseil de Laboratoire.

Diplômée d’un DEA en Economie quantitative de l’Université d’Auvergne, Mareva a rejoint l’Université Savoie Mont Blanc en 2002 en tant que Maître de Conférences, et suite à sa réussite au Concours externe d'Agrégation du Supérieur en 2012, en tant que Professeur des Universités.
C’est à l’IAE que Mareva transmet son savoir-faire et ses connaissances aux futurs professionnels de l'économie et de la finance. Elle y dispense des cours d’Econométrie des marchés financiers, de Techniques de prévision et d’Economie du travail à destination des étudiants de Licence 3 et de Master. Directrice du département Economie-Finance, elle mise sur une pédagogie active et sur la professionnalisation et favorise les projets innovants, l’e-learning, les jeux d’entreprise… le tout dispensé par des équipes d’universitaires et de professionnels.

Experte de l'évaluation des politiques publiques, elle est également membre associé du Laboratoire Interdisciplinaire d’Evaluation des Politiques Publiques (LIEPP) de Sciences po Paris. Fortement impliquée dans ses recherches, particulièrement en économie du travail et en ressources humaines, Mareva obtient des Prix d’excellence scientifique en 2001, en 2010 et en 2014.

Développer la notoriété du laboratoire

Décrite par ses collègues comme "enthousiaste, rigoureuse et à l'écoute", Mareva compte bien lancer de nombreux projets au sein de l'IREGE, autour de trois objectifs :

  • renforcer l'identité du laboratoire et le sentiment d'appartenance ;
  • développer les collaborations institutionnelles avec des partenaires académiques régionaux et internationaux ;
  • renforcer la formation à la recherche.

Ces objectifs opérationnels serviront un objectif plus stratégique : développer la visibilité du laboratoire sur son territoire et dans sa communauté scientifique.

Le Conseil de Laboratoire, bras droit de la directrice

A l’issue de l’élection du 1er avril, les membres de l’AG ont également élu les membres du Conseil de Laboratoire, rassemblant des professeurs d’université, des maîtres de conférences, des doctorants, des personnels administratifs et des personnalités extérieures (représentants du monde académique et du monde socio-économique). Instance de consultation, bras droit du directeur, le Conseil de Laboratoire émet des avis sur la politique scientifique, et la gestion des ressources humaines et financières. 
Souhaitant largement associer l’ensemble de ses collègues aux décisions,  Mareva Sabatier envisage de réunir plus fréquemment le Conseil de Laboratoire et compte assurer la transparence des actions et décisions.

L'IREGE : des recherches au coeur des grands défis sociaux

Rattaché à l’IAE et installé dans ses locaux annéciens et chambériens, l’IREGE fêtera cette année ses 20 ans ! 
Ce laboratoire bi-disciplinaire (économie et gestion) regroupe 48 enseignants-chercheurs, 20 doctorants et 2 personnels administratifs. Il se structure en deux pôles de recherche : le pôle « Environnement, Consommation durable, Tourisme (ECDT) »  et le pôle « Innovation et Développement des Organisations (IDO)".

Les chercheurs du pôle ECDT s’intéressent principalement aux défis environnementaux et notamment ceux liés à la transition énergétique, aux comportements des consommateurs face aux questions de développement durable et aux problématiques touristiques, notamment en montagne.
Les chercheurs du pôle IDO, quant à eux, analysent les processus d’innovation, sous toutes leurs formes (technologiques, managériaux, environnementaux, etc.) et l’impact de ces processus sur les organisations et notamment leur performance. Un éclairage particulier est ainsi porté sur les implications en termes de management des ressources humaines et de fonctionnement du marché du travail.

De manière transversale aux deux pôles de recherche, les chercheurs de l’IREGE explorent deux questions sociétales clés : la responsabilité sociétale des entreprises et plus globalement de toute organisation et l’efficacité de l’action publique à travers l’évaluation des politiques publiques.